COMPLETEMENT CRAME

 

Gilles LEGARDINIER

 

crame

 

 

 

*******************************

 

 

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…

 

 

******************************

 

Je ne suis plus trop souvent sur mon blog, je n'ai plus trop le temps de lire. Et quand je lis, j'ai une tendance à abandonner mes lectures. J'étais en train de lire le dernier Jacques Vandroux, puis je me suis dit "trop de sang". Alors je suis passée à Bastien Pantalé, excellent auteur indépendant, mais également plutôt sanglant. Je suis donc passée à Didier Fédou, en me disant que la Fantasy, voilà, ça c'était bien, pas gore, de la magie, du merveilleux.... Moui, mis à part que j'avais jeté mon dévolu sur sa "Dévoreuse". Encore plus sanglant que Vandroux et Pantalé réunis!

Du coup, je suis arrivée à Gilles Legardinier. Voilà. Legardinier. Valeur sûre si on ne veut pas de gore, de sang, de terreur. Et en effet, je me suis plutôt bien marré en lisant ce Complètement cramé. Et pourtant ce n'était pas gagné d'avance, ce n'était pas un livre numérique mais un bon vieux bouquin papier.....

Andrew Blake m'a bien fait rigoler dans le rôle du british parachuté au milieu des frenchies. A la fois guindé et farfelu, un brin dingue et pourtant la tête hyper bien sur les épaules, le type même du personnage hyper attachant. Pas trop la peine de raconter l'histoire, le résumé de la quatrième de couverture nous raconte bien dans quelle ambiance on va se retrouver.

De la feel good littérature qui détend bien, qui donne envie d'aller relire du Legardinier, bref un bon moment.

 

Maintenant, ben il n'y a plus qu'à retourner à mes sauvages : Vandroux, Pantalé et Fédou! LOL