LA MORT EST UNE GARCE

 

Baptiste BEAULIEU

 

 

 

 

 

garce

 

 

 

 

Un vieux médecin se souvient de sa première dissection, de son grand amour et de son goût immodéré pour la charcuterie espagnole. Une tranche de vie touchante, drôle et décalée.

Par Baptiste Beaulieu, auteur du blog "Alors voilà" (5 millions de visiteurs)

 

 

****************************************

 

Connaissez-vous Baptiste Beaulieu? Perso, je le suis un peu sur Facebook. Le mec est médecin, il sort régulièrement des petits billets. Désabusés, ou amusés, ou révoltés. Mais toujours bien écrits. Du coup, comme j'aime bien le style du bonhomme, j'ai été curieuse de voir sa production un peu plus littéraire. Car le bonhomme tient un blog également à ses heures perdues... Blog dont un bouquin d'anecdotes a été tiré. Sur mon site culturel favori, j'ai donc téléchargé ledit bouquin. "Alors voilà, 1001 vies des urgences". Et avant de me lancer dans sa lecture, j'ai repéré également cette nouvelle, "la Mort est une garce". Proposée gratuitement par l'auteur. Comme ça, cadeau. La date où j'écris ce billet ne le montre pas (nous sommes le 7 janvier), mais j'ai lu la nouvelle la semaine dernière, juste avant le Nouvel An. C'était un peu un cadeau de Noël ^^

Je mets un peu de temps à commenter, non pas que la nouvelle m'ait déplu et que j'y aille à reculons pour vous écrire trois mot dessus, non, mais si vous vous souvenez, je vous ai saoulé l'année dernière avec ma grossesse : figurez-vous qu'il m'est arrivé un truc dingue, à savoir que j'ai accouché!!! Diantre!! Quelle surprise hein? Accouchement fin novembre. Un petit garçon. Avec ma première, ma fille, qui me fait la joie de choper un peu toutes les cochonneries qui passent (rhino, grippe...) et qui me fait la joie de filer ses merdouilles à son tout petit frère. Autant vous dire que j'ai passé décembre dans le pipi, le popo, le vomi et la morve. Pas trop eu le temps de lire! Encore moins celui d'écrire...

La Mort est une garce, donc. Que voilà un titre prometteur et d'un joyeux à toute épreuve pour une reprise. Et pour fêter la Nouvelle Année 2017... La Mort est une garce, mais elle nous veut du bien. Car elle nous est présentée par Baptiste Beaulieu. Le Dr Beaulieu ne nous la présente pas comme un truc super sympa qu'il faut attendre avec joie, non non, mais plutôt comme un moment inéluctable, qu'il vaut mieux attendre de la façon la plus sereine possible.

Le héros est le narrateur. Le narrateur est mort. Un vieux chirurgien. Posé sur une table d'autopsie, sous un drap, attendant l'arrivée des étudiants en médecine, pour servir d'exercice de dissection. Il a lui même été celui qui apprend un scalpel à la main, cette situation le renvoie des décennies en arrière quand il était étudiant. De bons souvenirs a priori.

C'est une nouvelle, donc, je ne vous la raconte pas. Comme d'habitude. L'objectif de ce billet est plutôt de vous faire découvrir ce médecin. Allez faire un tour sur sa page facebook. Ca vaut le détour.