EBOOKIVORE 2016

 

 

SCRIBOUY'ART - ECRIVA'YON - PLUME ELLAGI

 

 

 

 

 

ebookivore

 

 

 

 

 

Le recueil de l'ebookivore, c'est 89 chroniques établies sur les auteurs indépendants, les petites maisons d'édition ou les jeunes auteurs. Triés par genre, il constitue un catalogue d'eBooks qui ont été appréciés par leur originalité, leur sérieux (dans la mise en page et la syntaxe, notamment).



Chaque eBook qui a été chroniqué est classé par catégorie :

Des romans chargés d'émotion
De belles nouvelles contemporaines
Des récits drôles, voire surprenants
Des séries littéraires addictives
De courts récits noirs
Des nouvelles de science-fiction
Des policiers et thrillers sentimentaux
Des thrillers teintés de fantastique ou d'ésotérisme
Des romans d'espionnage ou de politique-fiction
Des histoires réservées aux adultes
Des livres pour la jeunesse
Des essais et des réflexions
Des guides pratiques
Des guides dédiés à l'autoédition



Et toujours un index de près de 120 auteurs à connaître avec un accès direct à leur page.

***************************************

L'Ebookivore, je ne sais même plus comment j'ai connu son existence. Sûrement une promotion amazon. Ou alors des e-auteurs qui en parlaient sur Facebook. Franchement, je ne me rappelle plus. Mais l'idée m'a plu. D'autant plus que sur les trois auteurs, deux ne m'étaient pas inconnus. Plume Ellagi, j'avais déjà lu quelque chose d'elle (que je n'avais pas aimé, certes, mais j'avais déjà croisé son style). Scribouy'Art, eh bien, vu que je lis et commente des bouquins d'auteurs indépendants sur Amazon, je n'ai pas pu passer à côté des posts de cet autre commentateur passionné. On lit plus ou moins les mêmes choses, et il est très actif.

J'étais donc curieuse de lire d'autres points de vue sur des petites choses que j'ai déjà lues (Didier Fédou, Azel Bury...), et de découvrir encore de nouveaux auteurs. Curieuse curieuse curieuse!!

J'ai lu. Et je suis déçue. Certains bouquins sont très bien chroniqués, ça donne envie. Pour d'autres, ben on apprend juste que le "français est de qualité", que ça se goupille bien, que les descriptions sont bonnes, etc etc... Mais à aucun moment on ne nous parle un tant soit peu de l'histoire. Du coup, on a un titre, un nom d'auteur, et un commentaire "c'est bien faut le lire". Mouais. Pour faire ça, autant ne rien écrire hein. Pour m'annoncer que le "français est de qualité" (oui je bute dessus car je l'ai rencontré plusieurs fois celle-là), c'est pareil, c'est gentil, mais en tant que lectrice de e-auteurs, ce que j'attends d'eux ce sont des idées, de la vie, du vrai. Si je veux du français de qualité, ben je prends les oeuvres complètes de Victor Hugo. On peut avoir un très bon niveau en français et écrire de la soupe.

Du coup, je me suis un peu plus penchée sur les commentaires Amazon pour l'Ebookivore. Et j'ai souri. J'ai reconnu pas mal de noms de e-auteurs. Ceux-là même qui sont encensés dans cet ebook. Ils ne pouvaient pas dire "c'est bof" hein.

Je n'irai pas vous dire de passer votre chemin et de ne surtout pas acheter l'Ebookivore, parce que je le redis, l'idée est bonne, et certaines chroniques donnent vraiment envie. Le hic, c'est que c'est assez inégal. Et je trouve dommage que les trois auteurs n'aient pas pensé (ou n'aient pas pu, histoire de droits?) à mettre un résumé de chaque ouvrage (genre la quatrième de couverture) avant leur commentaire. On aurait gagné en compréhension.