BRUNEHAUT LIVRE II

LE PACTE DU DRAGON

 

Jean-Claude POLEDRI

 

 

 

 

 

brunehaut2

 

 

 

 

 

 

Seule femme au sein d'un groupe hétéroclite, composé de son ami Ronin le barbare, un hobbit voleur, un gnome de Thordeck, un nain guerrier et un magicien, Brunehaut part soit-disant pour combattre le mal. Ces êtres sont aussi différents que leurs motivations. Mais, après la méfiance des premiers temps, va se tisser entre eux une fraternité indéfectible. Tous sortiront transformés de cette mission dangereuse et initiatique. Brunehaut surtout; elle vivra à travers son combat contre Sagace le dragon, une véritable métamorphose; mieux, une renaissance. Mais, parviendra t-elle à repasser la porte pour retrouver Rudrik son père?

 

 

 

 

 

 

 

*************************************

 

 

 

 

Dans le livre 1, nous avions laissé Brunehaut sur le point de passer un genre de porte spatio-temporelle magique, en compagnie d'un géant "barbare", Ronin, tout dévoué à cette jeune fille, prêt à vivre des aventures auprès d'elle, prêt à mourir pour elle.

 

Dans le livre 2, Brunehaut et Ronin ont passé la porte. Nous assistons à la formation de leur "compagnie" (moui, le livre 2 ayant un petit côté Seigneur des Anneaux, autant utiliser les termes de Tolkien). Un hobbit, roi de la fauche. Un gnome, voleur également. Un nain, plutôt versé dans les arts de la guerre. Un magicien (qui fait un peu penser à Gandalf le gris), qui ne donne pas une idée exacte de ses pouvoirs, ni de ses motivations.

 

Des villes et des forteresses qu'il faut prendre et sauver du Mal. Beaucoup de combats dans ce livre 2. Pas mal de scènes érotiques également, Brunehaut devient grande ^^

 

J'ose à peine le dire : je n'ai pas tout à fait apprécié ce livre. Ca se lit bien, on voit la "compagnie" gagner en cohésion, des personnes que tout oppose qui se serrent les coudes et se sauvent la vie les uns les autres. On voit Brunehaut gagner en puissance magique et en puissance guerrière. Brunehaut accomplit son destin et tue le dragon Sagace, pour lui offrir une seconde vie en le laissant vivre en elle (l'âme du dragon, hein, pas le corps entier ^^). Tant qu'elle y est, elle accueille en elle également les âmes des trois frères de Sagace. Beaucoup beaucoup de magie en elle. Beaucoup beaucoup de pouvoirs. C'est nécessaire tout ce descriptif pour la suite des aventures de notre guerrière (j'ai lu il y a quelques jours un extrait du livre 6, c'est dire si c'est loin d'être fini), je sais bien que l'auteur ne peut pas faire plus court pour que l'on comprenne bien... mais ça m'a super laissé sur ma faim. Dans le livre 1 il se passe des tas et des tas de choses, ça carbure! Dans le livre 2, à part l'aventure des dragons et le fait qu'elle tue tous les méchants qui passent, ben niveau action, on n'a pas grand chose...... C'est plutôt un tome de mise en place. Du coup, ben devant tant de "mise en place", on n'a qu'une hâte : se jeter sur le livre 3, parce qu'on se dit (oui, bon, je me dis!) que ouh là, dans le tome suivant ça va dépoter grave!!!! Et sur Bookstory, le livre 3 est inaccessible car encore en comité de lecture. Ca m'énerve!!!!!!!!! Quel est l'intérêt pour eux d'accepter de mettre en ligne une saga si c'est pour la bloquer au 2eme tome???

 

Et pour finir, la remarque qui fâche : j'en avais déjà parlé lors de la lecture du livre 1, le texte se présente sous forme d'un texte assez compact. Pas de chapitres, peu de différenciations entre les diverses scènes. Quand on arrête sa lecture, c'est finalement toujours en plein milieu d'une scène. Autant ça ne m'a pas trop dérangé dans le livre 1 car ça donnait un rythme très très vif à la narration, autant là dans le livre 2 j'ai trouvé ça un peu lourd. On arrête sa lecture, et si comme moi on est du genre à lire trois bouquins en même temps, eh bien quand on la reprend, vu qu'on s'est stoppé en pleine action, il faut revenir en arrière pour bien se remettre dans le bain. Ce "bloc" narratif étouffe un peu l'histoire, voire même il la dessert.

 

Autre remarque qui fâche : les fautes!  J'avais déjà remarqué les coquillettes dans "Brunehaut enfance et adolescence", elles sont également présentes dans "le pacte du dragon". Ok c'est de l'auto-édition, ok ça ne dérange pas tant que ça, après tout sur les réseaux sociaux on voit passer des phrases d'un niveau tellement bas que là deux trois fautes de ci de là, c'est pas la mort. Mais d'un autre côté, quand je vois le temps qu'il a fallu au comité de lecture de Bookstory pour lâcher ce livre 2 en lecture publique, je me dis qu'ils auraient tout aussi bien pu en profiter pour faire des corrections... ou tout du moins les signaler à l'auteur pour qu'il puisse s'en occuper lui-même. (tiens, d'ailleurs, c'est marrant ces fautes : je suis en contact facebook avec Mr Polédri, et je peux vous assurer que ce monsieur non seulement a un vocabulaire plus qu'étendu, mais qu'il a de plus une grande connaissance de la langue française et de son écriture, faut se lever tôt pour le voir écrire une phrase avec une faute sur facebook!). Là, dans les "Brunehaut", je comprends bien que l'auteur est pris  par son action et qu'il tape à la chaîne. Moi aussi quand je tape à la chaîne j'abuse des fautes!! Mais là, bon, ce serait bien de faire un petit ménage dans les tomes de la saga. Il manque peu de choses pour que ça devienne un carton de la Fantasy!