CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES

 

EL JAMES

 

 

 

50 claires

 

 

 

Présentation de l'éditeur

 

La rencontre d’Ana Steele et de Christian Grey, chef d’entreprise ambitieux mais tourmenté, les a précipités dans une histoire d’amour torride qui a irrémédiablement bouleversé leurs existences.

Ana a toujours su que ses amours avec son Cinquante Nuances seraient orageuses : leur vie commune pose des défis que ni l’un ni l’autre n’avaient envisagés. Ana doit apprendre à partager le style de vie opulent de Grey sans sacrifier sa propre intégrité ou son indépendance ; Grey doit surmonter son obsession de tout contrôler, et exorciser les horreurs qui le hantent.

Enfin réunis, ils ont tout : l’amour, la passion, l’intimité, la richesse et une infinité de possibles.

Mais alors même que la vie les comble, le malheur et le destin conspirent pour plonger Ana dans le pire des cauchemars…

 


****************************************

 

 

Je dois dire que j'ai moins aimé. J'ai un peu plus survolé. C'est-à-dire qu'au bout d'un moment, même si on trouve que Ana et Christian sont mimi tout plein, on finit par se lasser du mode-op qui consiste en : la baise en réponse à tout. Ca va bien? Allez, on baise. Ca ne va pas? Allez, on baise, ça ira mieux. Une bonne nouvelle? Fêtons ça par un peu de baise. Etc etc etc etc........

Le petit couple se marie. Christian veut tout contrôler, encore et toujours. Ana ne se laisse pas faire, encore et toujours. Quant à la fin de l'histoire, si tant est je l'ai déjà dit qu'on puisse appeler ça une histoire, je l'ai trouvée con-con la praline. Décevante. Pour un bouquin qui se veut quand même sulfureux, la fin est super politiquement correcte............ Dé-ce-vant!

Néanmoins, dans mon optique actuelle de lecture pas compliquée, je dois dire que j'ai encore une fois été comblée....!

 

Ce que je pense de la Trilogie? Eh bien, je ne vois toujours pas pourquoi on en fait tout un plat dans le côté "image désastreuse de la femme". Après tout, Christian est on ne peut plus prévenant avec Ana, elle passe toujours avant quoi que ce soit d'autre, il est littéralement aux petits soins. Femme objet? L'homme l'est tout autant dans cette trilogie. Baise à tous les niveaux? Oui, ben c'est la vie, ça. Il vaut mieux passer sa soirée à jouer les petits lapins avec son chéri que de rester le cul vissé dans le canapé à regarder les aventures extraordinaires des chtis à Hollywood...

Ce n'est pas une lecture qui apporte grand chose intellectuellement. Bah, au moins, on peut toujours prendre note de certaines positions, ça peut servir sous la couette. (ah, au fait, contrairement à EL James, pour les jeux avec menottes, moi je préconise plutôt les bracelets en cuir, ça fait moins mal!! ^^ gnarkkkkkk)

 

menotte