AU COEUR DU SOLSTICE

 

Jacques VANDROUX

 

 

 

COEUR

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Résumé :
 

Grenoble, juin 2013.


Le corps d'une jeune femme est découvert dans l'ancien baptistère de la ville. Un fait divers supplémentaire? Définitivement pas quand l'autopsie révèle que l'assassin a enlevé le cœur de la victime! Meurtre rituel? Acte d'un dément? Le capitaine Nadia Barka est aussitôt saisi de l'enquête. La découverte d'un second cadavre va plonger la ville dans la psychose.


Une course contre la montre se met en place entre la policière, en proie à ses doutes, et un psychopathe aux motifs inconnus.


Aucun indice, si ce n'est le témoignage surprenant d'un homme, averti des disparitions et des meurtres par d'étranges apparitions. Mythomane, illuminé ou piste providentielle ? Nadia Barka et son équipe devront s'appuyer sur des alliés parfois déroutants pour tenter de stopper un tueur à l'efficacité redoutable.



Après « les Pierres Couchées » et « Multiplication », Jacques Vandroux signe un polar plus noir avec « Au Cœur du Solstice ». L'action se déroule dans la région grenobloise, et la ville devient un acteur majeur du roman. Toujours attaché à ses personnages, l'auteur les emmène au bout d'eux-mêmes pour pourchasser un être sans scrupules. Mais donner le meilleur de soi est-il toujours suffisant?

 

*************************************

 

Le petit résumé fait par l'éditeur suffira bien amplement pour écrire mon billet. Là, vous vous dites "ah, ça y est, encore un truc qu'elle n'a pas aimé et elle a pas envie de se casser la tête à nous pondre quelques lignes pour résumer l'action". Eh bien... non! Pour une fois, je n'ai pas envie de vous faire de résumé, parce que j'ai vraiment beaucoup -très beaucoup!!^^- aimé cette lecture, et en fait, j'ai très envie de retourner relire quelques passages une fois mon billet terminé!! Hé oué!!

 

Je ne connaissais pas du tout l'auteur. Etant une grande consommatrice de bouquins via Amazon, j'ai bien entendu tout le temps une très grande sélection de bouquins qui me sont proposés à l'achat. Autant en kindle qu'en papier. Et Jacques Vandroux m'a été proposé en kindle. Plusieurs fois. (!!!!) Vu que j'étais en mal de nouveauté, je me suis dit "banco pour Vandroux!" et j'ai acheté, sans même lire le pitch. Ca aurait pu parler de n'importe quoi, être une ânerie à l'eau de rose ou un traité sur l'importance des solstices en astrologie, c'était pareil. Totalement à l'aveugle!

 

Premier chapître, excellente surprise : ça n'était pas de l'eau de rose ou de l'astrologie! Autre excellente surprise : ça m'avait tout l'air d'être du policier. Et pas un vieux truc des années cinquante ou pire, non, l'histoire se déroulait en juin 2013! On ne peut pas faire plus neuf!! D'ailleurs, l'action se déroule en grande partie sur cette semaine qui s'achève, et le paroxysme du suspens se passe le 21 juin 2013, autrement dit : aujourd'hui! Excellent hein!!! (oui, aujourd'hui j'aime le mot "excellent", mais que voulez-vous, je ne vois que ça à dire : ex-ce-llent!!!!)

 

Pour ne rien gâcher, j'ai adhéré au style de l'auteur en moins de trente secondes montre en main. C'est rare. En général, il me faut un petit temps d'adaptation pour me faire aux tournures de phrases des auteurs, là, boum, c'était comme si je n'avais lu que du Jacques Vandroux toute ma vie. Les personnages sont attachants, la narration est fluide, les dialogues ne font pas surjoués, l'esthétisation des décors est bien rendue (ça décrit mais pas trop, quoi, tout comme j'aime). L'histoire en elle-même, la recherche effrénée d'un tueur psychopathe n'est pas ce que j'ai lu de plus captivant, on voit vite comment ça va à peu près finir, mais j'ai bien aimé la façon dont tout était amené. Bien entendu, tout s'emboîte particulièrement bien dans les enquêtes des policiers, c'est nickel chrome, pas une poussière pour enrayer l'engrenage, mais sans en faire des tonnes, du coup, eh bien on suit les aventures des différents personnages avec beaucoup de plaisir. Les ficelles se font oublier en douceur. Pour agrémenter tout cela, un petit peu de paranormal avec des visions pour l'un des personnages, l'aide du fantôme d'une femme morte trente ans plus tôt, des légendes mayas, un fond de mystique religieux... Ca pourrait partir en live, mais non, ça reste assez bien structuré et assez crédible.

 

Bref : coup de coeur!!!! Un bon moment de lecture. Même si je pense que si j'ai particulièrement apprécié de le lire, c'est parce que l'action se déroulant ces jours derniers, avec un paroxysme aujourd'hui, je me suis sentie hyper proche des héros.