ANTI KAMASUTRA A L'USAGE DES GENS NORMAUX

Arthur De Pins & Maïa Mazaurette

 

 51HsxxcbhhL__SS500_

 

Quatrième de couv' :

 

« Ce livre hautement subversif s'apprête à dénoncer tous ces modèles qui nous empêchent de faire tranquillement l'amour comme on le voudrait, en affirmant nos préférences sexuelles et nos spécificités individuelles.

Afin de respecter le titre choisi par l'éditrice, nous demandons aux gens anormaux de reposer immédiatement cet ouvrage là où ils l'ont trouvé.

 

Arthur De Pins est connu pour sa soif de justice et collabore régulièrement à des publications humoristiques.

 

Maïa Mazaurette participe à la defense mondiale des petits animaux à fourrure et des clitoris. Elle est très énervée. »

 

 

Ce petit ouvrage tout simple et tout rose, se présente sous forme de petits textes sur les pages de gauche (Maïa) et de dessins humoristiques et plus ou moins sexy sur les pages droites (Arthur). Le titre laisserait à penser que chaque texte est l'occasion de tester une position du célèbre manuel tantrique, avec force croquis d'illustration et d'en faire une critique. Mais non ! C'est plutôt l'occasion de faire un tour d'horizon de tout ce qui nous entoure et quelque part essaie de diriger nos vies.

 

Tout y passe ! Tout d'abord, y passe le célèbre Kama-sutra, on l'aura compris. Les auteurs nous rappellent que ce n'est pas un livre à tendance porno, c'est un manuel d'éducation tantrique datant à peu près des années 500. Un art de vivre, où mettre une petite gifle à madame était très apprécié niveau préliminaires. Un livre dont beaucoup s'inspirent pour « culpabiliser » les couples : on n'est pas au summum de son pouvoir sexuel si on ne connait pas les « bonnes positions », comme si en matière de sexualité il y avait une norme...

 

Le sexe passe par tous les supports. La musique, la photo, les films, la pub, et même les livres. On en mange à toutes les sauces. Jusqu'aux magazines féminins et masculins de s'y mettre, voyez par exemple « sensuelle » et « fhm »... Une vraie petite dictature où on nous dit finalement ce qui est bien et ce qui n'est pas bien. Toujours, encore une fois, comme s'il y avait une norme en matière de sexe !

 

Pour résumer ce petit livre tout rose, sans prétention et pourtant efficace, le message qui en ressort est « tenez-vous informés de ce qui existe, c'est bien, mais forgez-vous vous-mêmes vos propres opinions, c'est mieux ! »